L'Ecole de la Performance - Donnez un avenir professionnel à votre passion

 

 

 

 

2012

 

 

Nouveau logo et nouvelle charte graphique, le site internet fait peau neuve. Mise en place d'une formation thématique sur les moteurs électriques.

 

 

 

2011

 

 

L'Ecole de la Performance devient habilitée à percevoir la taxe d'apprentissage. Renouvellement pour 5 ans de l'enregistrement de la formation de Préparateur et Développeur de Véhicules de Compétition au RNCP : la formation est diplômante niveau Bac+2 .

 

 

 

2010

 

 

Création de la formation Moteur et Performances dédiée à la préparation des moteurs. (avec lien sur « Moteur et Performances » qui renvoie à la page dédiée).

 

 

 

2009

 

 

Création de la spécialisation pour ingénieur Performance Engineering (avec lien sur Performance Engineering » qui renvoie à la page dédiée).

 

 

 

2007

 

 

L'Ecole déménage et intègre les locaux actuels.

 

 

 

2006

 

 

Homologation du titre de Préparateur et Développeur de Véhicules de Compétition : la formation devient diplômante niveau Bac+2 .

 

 

 

1999

 

 

Première promotion de l'Ecole de le PERFORMANCE. 

Il était une fois... l'Ecole de la PERFORMANCE

L'histoire de l'Ecole de la PERFORMANCE débute en 1998 avec le projet un peu fou, mais néanmoins novateur, d'un homme redoutablement efficace lorsqu'il touchait à une machine. Thierry Fornerod met un an pour monter le projet de son Ecole qu'il veut consacrer aux sports mécaniques et à la performance. Fort de son expérience et de sa passion pour la mécanique, il élabore un programme dédié aux techniciens qui veulent se tourner vers la compétition.

Thierry Fornerod reçoit alors de nombreux soutiens venus des plus hautes sphères de la compétition auto et moto : Alain Prost, François Monath (Peugeot Sport), etc.

Il investit ses économies tout en étant accompagné par les banques et l'Union Européenne.

En mars 1999, l'Ecole de la PERFORMANCE accueille sa première promotion avec onze stagiaires. Elle est alors installée dans les anciens locaux de l'écurie Gache à Nogaro, achetés et mis à disposition par la mairie. En novembre de la même année une nouvelle session débute sur le rythme de formation de onze mois qui est toujours appliqué aujourd'hui. En parallèle, Thierry Fornerod intègre au sein de l'Ecole de la PERFORMANCE des formations courtes qu'il dispensait depuis plusieurs années au GRETA.

Très rapidement la formation de technicien de la compétition obtient la reconnaissance « du milieu » et des professionnels qui le composent. Les plus grandes équipes d'auto et de moto accueillent les stagiaires et, pour la plupart, les embauchent ensuite.

Les mécaniciens formés deviennent au fur et à mesure des années et de leurs expériences des techniciens accomplis, des virtuoses de la performance ! Ils gravissent eux même les échelons et accèdent à des postes de responsables de véhicules, de team managers, d'ingénieurs développement, etc. Ils font eux même aujourd'hui appel aux stagiaires des nouvelles sessions.

En octobre 2006, la certification de la formation de Préparateur et Développeur de Véhicules de Compétition (options Auto ou Moto) est attribuée à notre école. Dans les faits, la formation dispensée devient diplômante de niveau III (niveau Bac +2). C'est à dire que le titulaire d'un diplôme de niveau IV, équivalent à un Bac, peu obtenir un diplôme de niveau III en seulement onze mois. Cela traduit l'intensité du programme et combien les stagiaires doivent s'impliquer pour faire de leur passion un métier.

En mars 2007, l'Ecole de la PERFORMANCE reprend et aménage les anciens locaux de Fior Technologie, toujours à Nogaro. Les travaux d'aménagement se font en même temps que l'installation dans les nouveaux locaux : salles équipées de bancs de puissance (400 et 1000ch), box pour auto, box pour moto. Les 1750 m2 sont adaptés et optimisés pour devenir un espace de formation avec plusieurs ateliers et autres salles de cours.

La promotion de 2009 accueille pour la première fois des ingénieurs, c'est la formation Performance Engineering qui voit ainsi le jour. Ces stagiaires, qui sont déjà diplômés d'une école d'ingénieur, viennent se spécialiser aux métiers des sports mécaniques.

Aujourd'hui l'Ecole de la PERFORMANCE c'est : 

30

 

 

à 32 stagiaires techniciens AUTO de la compétition par promotion

12

 

 

à 14 stagiaires techniciens MOTO de la compétition par promotion

4

 

 

à 8 ingénieurs

26

 

 

formations proposées et dispensées, allant d'un jour à onze mois. 
Avec et sans stage en entreprise.

1750

 

 

m2 de locaux

9

 

 

boxes AUTO pour la préparation des véhicules

4

 

 

boxes MOTO

3

 

 

bancs de puissance : deux cellules moteur (bancs freinés) et un banc moto.

20

 

 

intervenants prestigieux tous issus de la compétition

7

 

 

titres de Champion de France en moto

+ de 470

 

 

stagiaires formés sur la seule formation de technicien de la compétition.

 La présence des femmes

Depuis plusieurs années maintenant la gente féminine à intégré les équipes techniques de compétition. L'Ecole de la PERFORMANCE accueille régulièrement des jeunes femmes qui se destinent à une carrière de technicienne ou d'ingénieur dans les sports mécaniques. Elles sont des passionnées de la première heure qui, ne nous le cachons pas, sont attendues sur leurs compétences. Mais elles finissent toujours par s'imposer comme des professionnelles reconnues. L'Ecole de la PERFORMANCE a à cœur de les accompagner dans leur projet.